visa-etats-unis

ESTA comment se passe le voyage ?

Comment se passe un voyage aux USA ?

L’entrée sur un territoire étranger est en principe soumise à obligation de visa. La demande de visa est une demande d’autorisation de voyage est une formalité nécessaire pour obtenir un visa auprès des autorités compétentes. Cependant, obtenir une autorisation classique requiert une longue procédure. Afin de pallier cela, les autorités américaines ont initié un passeport biométrique. Mise au point depuis plus d’une décennie, l’autorisation ESTA Etats-Unis est un document de voyage électronique qui permet d’entrer aux USA sans visa. Encore appelé E visa, l’ESTA est une autorisation de séjour valable aussi bien pour les voyages maritimes que ceux aériens. Moins protocolaire que le titre de séjour physique, l’autorisation de voyage électronique comporte toutefois quelques subtilités. Découvrez alors comment effectuer un voyage avec le visa ESTA.

Qu’est-ce que l’ESTA ?

L’autorisation de voyage électronique ESTA est un document qui s’obtient grâce à un processus simplifié et automatisé. Il permet de résider pendant 90 jours maximum sur le sol américain sans avoir besoin d’un visa de séjour.

La demande

L’autorisation de voyage électronique est un document valide pour deux ans à condition que le passeport auquel il est rattaché soit toujours valable. Contrairement au visa de court séjour qui implique des délais de traitement plus longs, l’ESTA permet de voyager aux États-Unis le plus tôt possible.

La procédure de demande de cette pièce électronique s’effectue en ligne et prend une quinzaine de minutes environ. De plus, la demande du visa électronique s’avère moins coûteuse que celle des titres de séjour classiques. Solliciter l’E visa ESTA revient à remplir le formulaire de demande obtenu en ligne.

Les conditions pour demander l’ESTA

Tout comme le visa de voyage classique, l’obtention de l’autorisation ESTA nécessite le respect d’un certain nombre de conditions. Il faudrait dans un premier temps être ressortissant d’un des pays bénéficiaires du programme d’exemption de visa. Ensuite, il ne faudrait pas posséder des origines de l’une des nations blacklistées par le gouvernement américain.

De même, il n’est pas possible de postuler pour l’ESTA en étant recherché par la police ou la justice américaine. L’autre condition essentielle pour demander l’autorisation de voyage électronique est la disposition d’un passeport valide délivré par un pays accepté par le système ESTA.

Comment bien remplir son formulaire de demande ?

Pour demander l’autorisation ESTA, il faudrait disposer de son passeport à proximité et d’un appareil avec connexion internet. Ces derniers permettront d’accéder au site de demande ainsi qu’au formulaire de demande.

Le formulaire de demande ESTA

Ce dernier est composé de nombreuses questions dont certaines s’avèrent très importantes. Pour d’autres interrogations comme l’adresse à laquelle séjournera le voyageur une fois sur le territoire américain, il est possible de répondre « Inconnu ». En dehors des coordonnées, le formulaire comprend des questions sur l’identité du demandeur, son numéro de passeport et le nom de ses parents.

Il existe également des questions d’admissibilité qui présentes sur cette fiche permettent au service de l’immigration américaine d’accepter ou de refuser la demande. Ces dernières sont relatives aux antécédents criminels et médicaux, à la consommation de stupéfiants et aux expériences migratoires du voyageur. Il n’est pas possible de passer en outre ces questions et répondre « non » à ces dernières peut compromettre les chances de voyager de l’intéressé.

Comment valider sa demande ?

Après avoir rempli soigneusement le formulaire, il est important de bien relire ce dernier pour s’assurer qu’il n’y a pas d’erreurs. Il faudra ensuite valider son inscription en payant les frais d’étude de dossier en ligne. La demande ayant pris fin, le voyageur devra attendre le retour du service pour savoir s’il peut entrer dans le territoire américain ou non.

Généralement, les demandeurs sont avisés de la décision prise concernant leur ESTA dans les 72 heures suivant la demande. Par ailleurs, il est possible pour les requérants de consulter régulièrement leur statut pendant le traitement du dossier en se rendant sur le site de demande.

Vérification de l’ESTA

Les voyageurs ayant obtenu le visa de voyage ESTA peuvent entrer sur le sol américain tout au long de la durée de validité dudit document. Toutefois, avant d’effectuer son voyage en terre américaine, il faudrait s’assurer qu’un certain nombre d’éléments sont aux points.

L’autorisation d’entrée

Le visa touristique ESTA une fois délivré est relié de façon électronique au passeport du demandeur. L’intéressé n’a donc pas besoin d’imprimer le document pour entrer sur le territoire américain. Toutefois, il est recommandé aux ressortissants français, de l’espace Schengen et autres d’imprimer ce document avant de faire le voyage.

Les compagnies aériennes, les opérateurs de croisières, les transporteurs et les sites de réservation peuvent en effet demander à vérifier le document avant l’embarcation. Si ce dernier n’est pas disponible en version papier, il faudra renseigner un numéro pour effectuer l’enregistrement. Toujours est-il que l’impression de l’ESTA n’est pas indispensable, mais s’avère utile pour gagner du temps.

L’embarquement

Les formalités d’entrée au pays de l’oncle Sam ne se limitent pas à demander un visa électronique puis obtenir ce dernier. Il existe aussi les étapes d’enregistrement à l’aéroport et dans les terminaux de dépôt de bagages effectuées par les personnels de la société de transport. Une fois à l’aéroport ou au port, le voyageur devra présenter son passeport avec visa électronique associé aux agents présents.

Ces derniers se chargeront de comparer les données aux systèmes d’information préalable sur les passagers pour s’assurer de leurs conformités. Dans tous les cas, il n’est pas possible d’embarquer à bord d’un avion ou d’un bateau menant vers les USA sans avoir une autorisation d’entrée valide.

La procédure à l’arrivée sur le sol américain

L’obtention d’un visa ESTA ne signifie pas que tout ira bien une fois entrer sur le territoire américain. Il existe deux contrôles douaniers que le requérant est amené à passer avant de commencer véritablement par jouir des privilèges de son document de voyage.

Les postes-frontière

Une fois sur le sol américain, un premier contrôle s’effectue au niveau des postes-frontière. Ces derniers sont dotés de dispositifs de contrôle automatisés qui facilitent et accélèrent le processus d’entrée sur le territoire des personnes voyageant avec l’ESTA.

Les voyageurs doivent à ce niveau scanner leur passeport et répondre aux questions du formulaire d’entrée délivré par le service américain des douanes. Un reçu est donné par les agents en fonction des marchandises gardés et des réponses aux questions données par le voyageur.

Le contrôle des passeports

Pour le contrôle automatisé des passeports, les agents scannent les données pour les comparer avec les réponses renseignées par le voyageur sur le formulaire. Le système des entrées et des sorties sur le sol américain est essentiellement géré en ligne. Il est possible que, dans certaines conditions, le passeport du voyageur se fasse tamponner, mais si tout est en ordre, le séjour aura bien lieu.

Les départs du sol américain

La demande de l’autorisation de voyage est un processus qui est soldé par l’obtention de visa ESTA implique des règles que le voyageur doit suivre.

Le séjour

Les voyageurs en possession de l’ESTA doivent quitter les USA au plus tard le 90e jour de leur séjour. Il est aussi important de savoir que les entrées multiples et les séjours effectués au Canada à partir des USA sont comptés ici. Afin d’éviter toute déconvenue, il est recommandé de bien planifier son itinéraire en considérant les différentes restrictions.

Que faire aux USA avec l’ESTA ?

L’autorisation de voyage électronique permet de faire du tourisme, des affaires et le transit aux États-Unis. Il n’est pas possible d’effectuer des stages, des études, ou même de travailler avec ce dernier. L’autorisation ESTA est un sésame facile à obtenir, mais qui dispose d’un champ d’action restreint qu’il faut considérer avant le voyage.