ESTA USA

ESTA refusé : pourquoi et comment y remédier ?

Dans le cadre du programme d’exemption de visa ou Visa Waiver Program, certains ressortissants de pays-membres de ce programme peuvent avoir la désagréable surprise de se voir refuser leur autorisation de séjour aux USA suite à une demande d’exemption de visa sur le site officiel de l’ESTA. En effet, les Autorités américaines, notamment le Département de la Sécurité intérieure, peuvent refuser d’accorder cette autorisation de voyage électronique après analyse de la demande de voyage. Alors que faire dans un tel cas ? Est-il encore possible d’entrer aux USA ? C’est ce que vous allez découvrir en détail dans cet article.

Demandez votre Demande ESTA Pour les Etats-Unis

Les prérequis pour obtenir son autorisation d’entrée sur le territoire américain

Si vous souhaitez bénéficier du programme d’exemption de visa ou E Visa, vous devez tout d’abord faire votre demande d’autorisation de voyage. Il faut remplir le formulaire ESTA et satisfaire les conditions d’entrée.

Tout d’abord, vous devez absolument être un ressortissant d’un des pays bénéficiaires de ce programme d’exemption de visa et d’en être un résident permanent comme tous les autres ressortissants français. Cela est important pour satisfaire les formalités d’immigration, car il existe des voyageurs en séjour touristique, mais y trouvent une opportunité pour faire partie des résidents permanents aux USA. 37 pays ont signé un accord avec le Gouvernement américain pour simplifier le traitement des demandes de voyages vers les États-Unis. Vous devez donc avoir un passeport français.

Il est également nécessaire que votre passeport soit un passeport électronique ou un passeport biométrique à cause du système électronique lié à l’ESTA, et surtout, un passeport en cours de validité. La durée de validité doit couvrir la totalité de la durée de votre séjour aux USA. C’est précisément au passeport que l’autorisation de voyage est associée électroniquement.

La durée du séjour aux États-Unis a également son importance, car l’ESTA ne couvre que les séjours jusqu’à trois mois (90 jours maximum). Si vous souhaitez rester au-delà de ces 90 jours sur le sol américain, vous ne pouvez pas utiliser l’ESTA et devez à la place demander un visa classique tel qu’un visa de visiteur ou visa touristique.

Enfin, le motif du déplacement ne doit pas être lié à votre travail ou à vos études. L’autorisation ESTA ne permet que d’être un touriste, une personne en voyage d’affaires, en vacances-travail ou en visite chez des amis et/ou des proches.

Si vous ne remplissez pas toutes ces conditions, il ne vaut pas d’effectuer une demande électronique d’un ESTA, car ce sera fort probablement un cas de refus.

Quelles sont les raisons d’un refus d’une autorisation officielle ESTA ?

Que ce soit une demande approuvée ou un refus de l’ESTA, vous recevrez une notification par e-mail dans un délai maximum de 72 heures à compter de la validation de la demande. Cependant, aucun motif spécifique de refus ne sera mentionné. En fait, les Autorités américaines de l’immigration qui évaluent les demandes ESTA sont des arbitres absolus pour déterminer le droit de chacun d’entrer sur le territoire américain.

Cependant, les raisons les plus fréquentes d’un refus ESTA sont les suivantes :

Informations erronées sur le voyageur

Une attention particulière doit être portée à ce que toutes les informations personnelles saisies sur le formulaire par le demandeur correspondent à ce qui est indiqué dans le passeport valide, que ce soit le nom (y compris nom de jeune fille), le(s) prénom(s), le numéro de passeport ou encore la date d’expiration du passeport.

Durée de séjour non autorisée

N’oubliez pas que l’autorisation ESTA n’est valable que lorsque vous séjournez aux États-Unis pendant moins de 90 jours. Pour un long séjour, il est nécessaire de demander un visa américain.

Nationalité refusée

L’ESTA n’est accessible qu’aux ressortissants de pays-membre du programme d’exemption de visa.

Crimes ou délits graves

En mentionnant le fait que votre casier judiciaire ne soit pas vierge lors du remplissage du formulaire ESTA et en fonction de la gravité des crimes ou délits pour lesquels vous avez été jugé, votre voyage aux États-Unis peut être refusé.

Comment remédier à un refus d’ESTA ?

Si vous souhaitez toujours voyager aux Etats-Unis malgré le refus des Autorités américaines, il existe deux solutions.

La première est d’attendre le délai légal de 10 jours avant de refaire une demande d’autorisation. Dans ce cas, il sera évidemment nécessaire de reprendre le processus depuis le début et de payer à nouveau les frais de dossier. Veuillez noter que les frais sur la demande refusée ne sont pas remboursés.

Si le motif du refus ne provient pas d’une erreur lors de la saisie des informations personnelles ou d’une durée de séjour au-delà de 90 jours, la seule solution est de demander un visa auprès de l’Ambassade des Etats Unis ou du Consulat du pays où vous résidez en permanence. Sur ce point, il ne peut y avoir aucune garantie de succès, car la demande de visa sera également évaluée par les Autorités américaines chargées de l’immigration qui pourront à nouveau la refuser.

Comment savoir la raison d’un refus d’une autorisation d’entrée aux USA ESTA ?

Si vous avez reçu une notification par e-mail du refus des Autorités américaines de vous accorder l’autorisation ESTA, vous aurez remarqué que ce refus ne mentionne aucune raison particulière. En effet, en aucun cas vous ne serez informé du motif de ce refus. Vous ne pourrez donc pas savoir pourquoi les Autorités américaines de l’immigration ont décidé de ne pas vous accorder le droit d’entrer sur le sol américain.

Il vous appartient ensuite de rechercher une cause probable dans la liste de celles qui ont été nommées ci-dessus. Si vous ne trouvez aucune explication à ce refus, il est inutile d’essayer de contacter l’immigration américaine pour obtenir des explications. Vous avez probablement simplement commis une erreur en remplissant le formulaire en ligne. Dans ce cas, il est préférable de soumettre une nouvelle demande 10 jours après le refus.

Un refus d’autorisation ESTA empêche-t-il d’obtenir un autre type de visa ?

Le fait que votre demande de visa ESTA USA ait été refusée par les Autorités américaines n’implique pas que vous ne pouvez en aucun cas voyager aux USA. Certains cas spécifiques de refus tels que le motif du voyage, la durée ou le fait que le passeport n’est pas électronique ou biométrique vous autorisent en fait à refaire une demande de visa qui a toutes les chances d’être acceptée.

Pour ce faire, il vous suffit de collecter un formulaire de demande auprès de l’Ambassade américaine ou du service consulaire le plus proche de chez vous. Il s’agit d’une procédure qui ne peut pas être gérée en ligne.

En revanche, il est possible que les raisons qui ont conduit les Autorités américaines à refuser votre demande de visa électronique vous empêchent également d’obtenir un visa USA qui équivaut à un visa Schengen. Cela dépend de leur gravité et de l’inadéquation avec les lois en vigueur aux États-Unis.

S’il y a refus après avoir demandé l’autorisation ESTA, les frais seront-ils remboursés ?

Pour conclure cet article, il serait plus adéquat d’apporter des explications sur un autre aspect important en cas de refus de l’autorisation ESTA. Tout le monde sait que faire une demande d’autorisation ESTA en ligne implique le paiement de certains frais. Que se passe-t-il lorsque la réponse à la demande est un « non catégorique » ?

Dans la plupart des cas, les dépenses engagées sont perdues et ne sont en aucun cas remboursées. Cependant, certains prestataires de services en ligne s’engagent à rembourser les frais si la demande d’autorisation a été refusée. Donc, d’un point de vue financier, vous ne risquez rien en faisant votre candidature en ligne. Le remboursement est effectué automatiquement sur le même compte par lequel les dépenses ont été débitées au moment de la soumission de la demande sans qu’il soit nécessaire de procéder à une quelconque procédure supplémentaire.

Il est très intéressant d’avoir cette possibilité de remboursement, car comme mentionné ci-dessus, il est parfois possible de maintenir votre plan de voyage aux USA en utilisant d’autres systèmes juridiques. En particulier, il est possible de refaire une demande d’ESTA via le site officiel en laissant s’écouler 10 jours à compter de la réception de la notification de refus, bien évidemment, si cela est dû à une simple erreur de remplissage. Dans ce cas, le remboursement peut être utilisé pour payer les frais de la nouvelle demande.

De même, si vous pensez que le refus de votre demande de visa électronique est dû au non-respect des exigences d’entrée sur le territoire américain, vous pourrez utiliser cet argent pour faire une demande de visa classique. En fait, il ne faut pas oublier que les demandes de visa sont également payantes. Elles sont d’ailleurs un plus chères que les demandes ESTA.

Au final, choisissez un prestataire qui couvre le risque de rejet et qui vous évite de perdre de l’argent. Il s’agit d’une bonne décision si vous souhaitez vous protéger de toutes les éventualités et réagir positivement en cas de réponse négative à votre demande. Il est également bon de vous assurer que vous postulez suffisamment tôt pour avoir le temps d’obtenir une autre autorisation ou un visa avant le départ.

Demandez votre Demande ESTA Pour les Etats-Unis