Formalités d’entrée aux États-Unis

 

Comment modifier un formulaire ESTA ?

 

Les États-Unis sont l’une des nations les plus convoitées au monde que ce soit par les touristes, les travailleurs ou encore les étudiants. Quel que soit le but du voyage, le même trajet est à suivre par tous les voyageurs à leur descente de l’avion. Aux USA, les formalités d’arrivée sont obligatoires pour l’ensemble des voyageurs. Le passage au service d’immigration considéré comme étant une routine pour certains s’avère être une véritable angoisse pour d’autres. Généralement rapide, cette formalité nécessaire à l’entrée dans le pays se déroule presque toujours bien si le passager est en norme.

 

Les documents à présenter

Pour entrer sur le sol américain, plusieurs aspects doivent être pris en compte. En effet, le tout ne suffit pas de posséder un passeport électronique et une autorisation de séjour ainsi que des billets de transport. Il existe de nombreuses formalités d’immigration à effectuer à la descente de l’avion.

 

Le passage au service de l’immigration est la dernière étape nécessaire avant d’entrer sur le territoire américain. Pour ce passage, plusieurs documents nécessaires indiqués par le Ministère des Affaires étrangères doivent être en possession des passagers.

 

Le passeport et le titre de séjour

Pour voyager aux États-Unis, il est essentiel pour tout passager, quel que soit son âge, son origine et son statut d’avoir un passeport en cours de validité. Ce document de voyage doit être présenté au service de l’immigration pour l’enregistrement une fois dans le pays de destination. Sur ce dernier est apposé le visa pour voyager qui, valable pour une certaine période sert d’autorisation de voyage pour résider dans le pays.

 

Le visa est aussi consulté par le service d’immigration pour la suite des formalités avant l’entrée sur le territoire du passager. Certains voyageurs ont l’opportunité d’obtenir l’autorisation de voyage électronique ESTA en lieu et place du visa classique. Ce visa électronique peut être imprimé et remis aux autorités lors des vérifications d’usage.

 

Sinon, il est possible de montrer la demande validée de l’autorisation depuis son portable. Les autorités américaines possèdent toutes les informations relatives au programme d’exemption de visa sur leur plateforme. La consultation du formulaire est une simple formalité qui ne prend pas du temps au passager bénéficiant de l’exemption de visa.

 

La fiche bleue

Dans l’avion, une fiche bleue nommée 6059 B est remise à chaque voyageur pour qu’il renseigne son nom, son numéro de passeport biométrique et d’autres informations. Cette dernière fait l’inventaire des différents articles apportés par l’intéressé dans ses bagages sur le sol américain (essentiellement les produits d’origine animale et végétale).

 

La durée de votre séjour et l’adresse sont d’autres informations que vous devez renseigner sur la fiche. Il s’agit d’un document important à l’entrée sur le territoire qui ne doit comporter aucune erreur. Le voyageur doit avoir les informations nécessaires sur les conditions d’entrée et la tenue d’un séjour aux États-Unis avant de prendre son vol.

 

Comment s’effectue le passage à l’immigration dans les aéroports américains ?

Si tout se passe bien avec les documents à jour, le passage à l’immigration américaine n’entraine aucune conséquence, un tant soit peu néfaste. Bien au contraire, cet aspect de la procédure se déroule généralement plus vite que prévu et plus précisément en quelques minutes seulement.

Toutefois, en fonction des affluences, il peut arriver que les voyageurs attendent entre 1 h et 1 h 30. Pour les passagers exemptés de visa, il leur faut effectuer au préalable la demande de l’autorisation ESTA et obtenir cette dernière.

 

Les étapes du passage

Après la file d’attente, le voyageur sera amené à passer son tour d’interrogation à l’immigration. Il est tenu de remettre ici dans un premier temps sa fiche bleue 60598 obtenue et remplie depuis l’avion. Ce formulaire de douanes comportant des informations sur les bagages doit être rendu avec le passeport valide et l’autorisation permettant d’entrer sur le sol américain.

 

Le voyageur est ensuite pris en photo et ses empreintes digitales scannées par les agents de l’immigration. Enfin, quelques questions lui sont posées par les autorités pour en connaître plus sur son séjour. Ces dernières sont relatives au but de son voyage, au type de visa détenu, à son lieu de résidence et à la durée du séjour qu’il prévoit effectuer.

 

Le cas des voyages avec correspondance

Les voyageurs disposant une correspondance au pays de l’oncle Sam sont tenus de passer l’immigration pendant leur première escale. Ce passage ne doit pas se faire lors de la destination finale. La législation étant différente pour les vols internes, la seconde partie du voyage est un autre processus. Pour faciliter la tâche aux voyageurs, une file d’attente spéciale est réservée pour ceux qui effectuent un simple transit.

 

Les autorisations de séjour

Pour se rendre sur le sol américain, l’une des démarches essentielles consiste à faire une demande d’autorisation de séjour (électronique ou classique).

 

Le visa classique américain

Il existe en réalité plus d’une cinquantaine de types de visas variables selon plusieurs critères. Vous pouvez choisir votre visa de court séjour selon la profession ou le but du voyage.

 

L’obtention d’un visa nécessite quelques formalités essentielles comme la prise de rendez-vous avec un agent au consulat américain du pays de résidence. Le voyageur doit également remplir le formulaire DS-160 et payer les frais de demande de visa avant de se rendre à l’ambassade.

 

L’autorisation électronique ESTA

L’ESTA USA est une autorisation de voyage électronique qui permet aux voyageurs de l’espace économique européen et autres de résider pendant 90 jours maximum aux USA. Délivrée aux touristes et hommes d’affaires originaires de l’un des pays du programme d’exemption de visa, cette autorisation est valable pour les enfants comme les adultes.

 

La demande se fait en ligne et consiste à renseigner un formulaire spécifique puis à payer les frais afférents. Les passagers en possession d’un visa américain valide ou voyageant par voie terrestre peuvent s’en passer. L’autorisation obtenue doit être imprimée et gardée à portée de main pendant le trajet et lors du passage à l’immigration.

 

Les nouveautés en ce qui concerne les formalités d’entrée aux USA

Avec l’évolution de la technologie, de nouveaux programmes sont mis sur pied par les autorités américaines pour garantir une meilleure sécurité des voyageurs et des citoyens.

 

Les informations à connaître

Aux frontières terrestres entre le Mexique et les USA comme entre le Canada et les États-Unis, les voyageurs doivent s’acquitter d’une taxe à payer en espèces. Un formulaire vert I94W leur est remis pour remplissage sur les lieux. Ce dernier sera déposé au service d’immigration pendant que le passeport, le visa, le billet de voyage retour et la preuve de solvabilité seront aussi présentés.

 

La majorité des aéroports américains ont mis en place un programme APC pour faciliter le contrôle automatisé des voyageurs. Ce programme permet aux passagers de passer plus rapidement l’étape de l’immigration en faisant un tour vers la borne APC.

 

Le cas des enfants

Les mineurs voyageant seuls aux USA sans la présence à côté de l’un de leurs géniteurs ou tuteurs sont tenus de présenter une autorisation de sortie de territoire avant l’embarquement.

Ce formulaire doit être signé par l’un des parents titulaires qui devra y joindre la photocopie de sa carte d’identité valide ou du passeport. De son côté, la douane américaine ne demande aucune pièce spécifique aux mineurs qui voyagent sans leurs parents.